entete6.jpg

  

Le 1er juin, pèlerinage avec nos amis allemands de Himmelreich "Sur le chemin du serpent", voir sur notre site programme des sorties.
 
§slide9 §slide9 §slide9 §slide9 §slide9
Texte à méditer :  
  
"La vie, c'est un risque. Si tu n'as pas risqué, tu n'as pas vécu."
 
  
Soeur Emmanuelle

Photos - Sorties 2024 : 2024-04-14 sortie Ottrott_Saint Odile

2024-04-14 sortie Ottrott_Saint Odile(29 photos)
Sortie en petit comité, avec une météo très agréable. Nous nous sommes retrouvés à 7 personnes pour effectuer un circuit d'environ 15 Km tout en monté le matin et donc tout en descente l'après midi.
Première étape, les ruines du château de Rathsamhausen dont un descriptif suit:
 
(descriptif wikipédia) Le château de Rathsamhausen est un ancien château fort du XIe siècle, de nos jours ruiné, dont les vestiges se dressent sur la commune française d'Ottrott.
La tour-donjon a fait l'objet d'une campagne de restauration en 2019.
Historique
L'endroit a sans doute été occupé au XIe siècle par une construction en bois. Un édifice fut construit en pierres après un incendie en 1100, il fut détruit de nouveau par un incendie vers 1250. Le grand donjon rectangulaire fut édifié vers 1200 avec une enceinte du logis peu de temps après. Le site est démembré au début du XIIIe siècle et un fossé va isoler le donjon. Le château prendra le nom de Hinterlutzelbourg et Rathsamhausen dès 1561. Un renforcement du mur de la courtine et un donjon rond sont faits en réaction au château de Lutzelbourg, dénommé auparavant Vorderlutzelbourg. Au XIVe siècle, l'enceinte est finie, le château de Lutzelbourg est racheté en 1392 par la famille de Rathsamhausen après un incendie et est rebâti vers 1400. Les armoiries sont alors situées dans le logis. Il subit des travaux au XVe siècle, notamment sur les parties hautes des fausses braies, de l'avant porte et de la barbacane. Les châteaux sont ensuite abandonnés au XVIe siècle et début du XVIIe siècle avant de recevoir une restauration et une consolidation au XIXe siècle. Des travaux historiques justifient les datations.
Nous continuons notre montée pour prendre notre repas au Saint-Odile sous un beau soleil. Pendant ce périple, nous avons longé en partie le mur Païen dont l'histoire est très controversée.
Le « mur païen » est le vestige d'un mur d'enceinte édifié entre les années 675 et 681 autour d´un couvent mérovingien fondé par sainte-Odile, l' abbaye de Hohenbourg, sur le mont saint-Odile, qui surplombe la plaine d'Alsace
Description
Le mur païen est une enceinte d'une longueur totale de onze kilomètres faisant le tour du plateau du mont Sainte-Odile. Formé d'environ 300 000 blocs cyclopéens, il fait entre 1,60 m et 1,80 m de large et peut atteindre trois mètres de hauteur.
De retour au parking nous avons pris la décision d'effectuer une dégustation de vin dans une cave à Ottrott que connait notre accompagnateur du jour Paul.
Merci pour cette journée.
Jean Jacques

(Galerie vue 765 fois)