entete6.jpg

   

Prochaine sortie, fixée le 12 Février. Départ 09h00 au 1 rue de l'école.

§slide3 §slide3 §slide3 §slide3 §slide3

Photos - Evènnements autres 2022 : Pose d'une coquille à la collégiale St Thiébaut de Thann

Pose d'une coquille à la collégiale St Thiébaut de Thann(19 photos)
Ce « Sternenweg » a pour vocation de valoriser les centaines de kilomètres de sentiers enfouis des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle situés en Allemagne et en France, dans la Sarre, le Palatinat, la Lorraine et l’Alsace plus précisément, tout en mettant en exergue le patrimoine remarquable qui jalonne ces axes. La cité de saint Thiébaut étant située sur l’un de ces chemins empruntés par les pèlerins en route pour la tombe de saint Jacques à Compostelle, en Galice, les amis de Saint-Jacques en Alsace ont souhaité ajouter une étoile à cet itinéraire médiéval. Ayant obtenu l’accord de la Direction régionale des affaires culturelles, l’association a installé un panneau rappelant la démarche de ce chemin des étoiles qui compte aujourd’hui plus de 350 vestiges de l’art architectural du Moyen Âge. Installé au point N 47° 48’ 39” E 7° 6’ 6”, il renseigne également les compostellants sur les valeurs promues par ce « Sternenweg » telles que la démocratie, la tolérance, l’humanité, la compassion et l’amitié. L’écriteau présente enfin une carte du territoire englobé par ce projet qui embrasse un espace transfrontalier allant de Mainz à Metz en passant par Strasbourg, Mayence pour se terminer à Thann, étape la plus méridionale.
« Ultreïa » pour Saint-Jacques
En l’absence du maire Gilbert Stoeckel, c’est son adjointe déléguée à la culture, au rayonnement et à l’animation de la ville, au tourisme, aux jumelages, à la communication qui a souhaité la bienvenue aux amis de Saint-Jacques en Alsace et aux paroissiens restés après l’office célébré par le père Marc Schmitt afin d’assister à la cérémonie. « Les chemins de Compostelle sont aussi nombreux que les motivations qui poussent à les arpenter, a estimé Marie Baumier-Gurak, ce chemin des étoiles porte des valeurs culturelles, permettant, de ville en village, de contempler ce que la main de l’homme a réalisé et de constater la force qui l’a guidé dans l’établissement de ces chefs-d’œuvre. » L’adjointe a également souligné la dimension spirituelle de cette démarche consistant à cheminer avec soi-même, en quête de réflexion et d’introspection, « chose qui n’est pas toujours facile ». À sa suite, après avoir scellé la coquille dans le sol, Évelyne Studer, présidente d’honneur des amis de Saint-Jacques en Alsace, a, avec beaucoup d’enthousiasme, loué l’existence de ces « aménagements discrets et authentiques », gages de « rencontres cosmopolites entre les cultures », qui « préviennent les marcheurs des richesses patrimoniales » situées à portée de pas. « Ces coquilles réunissent les hommes, a-t-elle ajouté, elles sont autant de repères dans la recherche du passé, mais aussi de soi-même », avant de conclure par un vibrant « Ultreïa », cri de ralliement des pèlerins signifiant « toujours plus loin », repris en chœur par l’assistance.

Nouveautés du site

(depuis 30 jours)