entete6.jpg

   

Prochaine sortie le 11 Décembre départ entrée de Murbach. Dernière sortie de l'année.

§slide11 §slide11 §slide11 §slide11 §slide11

Photos - Sorties 2022 : 2022-10-23 Neuweiher

2022-10-23 Neuweiher(34 photos)
Circuit Vers les lacs de Neuweiher et retour par la ferme Auberge de Gresson.
Belle journée fraiche et ensoleillée dans la vallée de Masevaux. Départ du parking de Ermensbach, on empreinte le chemin des pierres qui sert également de ruisseau lors de fortes pluies les jours précédents. Une belle montée que les 15 participants à cette sortie effectuent tranquillement (le circuit ne faisant que 10 km, nous avons le temps).
Sur le haut du chemin, nous arrivons à un endroit ou le trop plein des lacs forme de très belles cascades . Arrivé au deuxième lac nous décidons d'en faire le tour avant de prendre notre repas au refuge.
Les Lacs des Grand et Petit Neuweiher sont deux lacs de la commune des communes de Rimbach et d’Oberbruck dans le Haut-Rhin. Ils sont au cœur du massif des Vosges et appartiennent aux Lacs d’Alsaces. Ils sont également intercalés entre les massifs du Ballon d’Alsace et du Rossberg.

Les Lacs de Neuweiher sont d’origine glaciaire mais leur configuration actuelle découle des deux barrages installés afin de retenir l’eau et fournir de l’énergie hydraulique. Les barrages ont été utilisés puis abandonnés. Les deux lacs étaient alors à sec et l’agriculture a repris le dessus. Une ferme est alors construite mais elle a été submergée lorsque les barrages ont été reconstruits en 1858. Il est aujourd’hui possible d’observer les ruines de la ferme lorsque le niveau d’eau est bas.

Les lacs appartenaient auparavant au Chapitre de Masevaux. Il louait son droit d’eau aux forges et aux domaines forestiers locaux afin de favoriser la production du charbon de bois.

Les premières constructions des retenues artificielles des Neuweiher datent du XVIème siècle et elles ont servi à alimenter les forges et les usines de textiles des alentours jusqu’aux années 1960. A partir de 1990, le grand barrage fait l’objet d’études quant à son étanchéité et sa stabilité. Il est finalement reconstruit entre 2004 et 2007 pour des mesures de sécurité. Il se constitue d’une digue en terre et de rochers sur lesquels des voiles d’étanchéité sont présentes.

La légende du Dambürle
Autrefois, quand le soleil se couchait derrière le Ballon d’Alsace, résonnaient les battements monotones d’un tambourin.
Cet étrange instrument n’était connu de personne dans la vallée, pas plus que ne l’était son interprète, que les gens appelaient « Dambürle ».
Doué d’un pouvoir magique, le son répétitif subjuguait le passant attardé dans la montagne.
Si l’on ne se bouchait pas les oreilles, on se trouvait irrésistiblement entraîné dans sa direction, mû tantôt d’un pas rapide, nerveux, tantôt plus lentement comme hypnotisé, selon le rythme capricieux imposé par ce diable de tambourin.
Entièrement envoûté, on suivait des layons et des sentiers impossibles, obscurs et dangereux – parfois toute une nuit – au gré de la fantaisie de ce sorcier invisible…
Prend garde, cher marcheur, lorsque le roulement lancinant prend fin, de ne pas te retrouver le corps brisé, fatigué et les vêtements en piteux état, couché sur les pentes vertes ou coiffé à frimas du Ballon, ou sur le bord d’un lac … ici ? … ou au Sternsee ?
En effet, il se dit que le grondement du tonnerre aurait le même pouvoir dans les vallons enchanteurs d’alentour..
Nous profitons du restaurant du refuge pour prendre des soupes, des boissons et pour certains un dessert. Après le café et une petite figue (schnapps), nous prenons la direction de la ferme auberge du Gresson puis descente vers le parking.
Belle journée malgré deux petites frayeurs que deux des participants nous ont fait, mais à priori tout va bien pour eux.

(Galerie vue 230 fois)