Sélectionner une page

Éléments disparus

Plan : Accueil | Projets | Éléments disparus

Sources : Handbuch der Elsässischen Kirchen im Mittelalter de Médard Barth édité par
Culture et Civilisation en 1980.

Andlau
Eglise abbatiale Saints-Pierre-et-Paul :
Autel dédié à saint Jacques-le-Majeur cité en 1454, disparition ?

Benfeld
Eglise Saint-Laurent :
En 1337, une messe matinale par un chapelain (vicaire) à l’autel saint Jacques-le-Majeur il
est encore cité en 1419, puis en 1464, disparition ?

Bergheim
Eglise Sainte-Marie :
Autel dédié à saint Jacques, cité en 1328, une prébende y était attachée, disparition ?

Dauendorf
Abbaye cistercienne de Neubourg :
Chapelle à l’apôtre saint Jacques (aussi à saint Jean et saint Pantaléon), consacrée en 1262
était située près de la porte de l’église (bei der Pforte). Un autel est parfois cité, mais ???
Le tout démoli après 1794.
Il reste le cadran solaire qui est sur la terrasse du Mont-Sainte-Odile, des parties de la
fontaine qui est devant l’entrée principale de l’église Saint-Georges de Haguenau.

Donnenheim-sur-Zinsel
A Zell, village détruit vers 1480, était tout proche de Dossenheim.
Eglise paroissiale Saint-Vincent :
Autel à l’apôtre saint Jacques, fut consacré en même temps que l’église le 24 juin 1471,
disparition ?

Ensisheim
Eglise Saint-Martin :
Autel dédié à saint Jacques cité en 1515, disparition ?
Eglise des Bonnes-Gens (Gutleuthaus) :
Léproserie : une nouvelle église est bénie en 1580 en honneur de la Bienheureuse Vierge
Marie, de saint Jacques et de la Sainte-Croix, disparition ?

Feldbach
Eglise Saint-Rémi :
Autel de saint Jacques fêté le 25 juillet, cité en 1520, disparition ?

Largitzen
Eglise Saint-Georges :
Autel latéral à l’apôtre saint Jacques, cité au XVIII°, église et autel ruinés en 1916.

Lautenbach
Chapelle Saint-Jacques :
Elle était située sur le versant de la colline (lag am Berghang) citée dès 1368, un vicariat y
était attaché.
Autel à saint Jacques dans cette chapelle, le tout démoli en 1804.

Lucelle
Couvent Sainte-Marie :
Autel dans la chapelle Saint-Jean-Baptiste, cité en 1699, détruit avec le couvent en 1801 ?

Obermorschwihr
Couvent de Marbach-Schwarzenthann :
Relique (vêtement ? ou fragment d’os ?) de l’apôtre saint Jacques dans le couvercle d’un
évangéliaire du XII°.
Le couvercle-reliquaire à disparu. L’évangéliaire est dans une bibliothèque à Laon sous le
numéro Ms 550 (il est dit : Evangéliaire de Laon).
Eglise Saints Philippe-et-Saint-Jacques-le-Mineur :
L’église était dédiée à St Jacques le Majeur en 1487, mais en 1765 elle fut transformée en
Saint-Philippe-et-Saint-Jacques le Mineur.

Ribeauvillé
Ancien cimetière :
Autel à saint Jacques dans la chapelle Sainte-Marie du nouvel ossuaire de 1430, située
devant la porte de l’enceinte (vor dem Walthor), disparition ?
Confrérie :
Fraternité saint Jacques évoquée en 1482, n’avait pas vocation à promouvoir le pèlerinage à
Compostelle, dissolution ?

Rouffach
Eglise paroissiale Sainte-Marie :
Vicariat à saint Jacques signalé en 1441.
Nouvel hôpital :
Dit des pauvres sous le vocable de Saint-Jacques en 1332.
Autel dédié à saint Jacques avec un chapelain (Cappellano altaris s. Jacobi in novo hospitali
pauperum), également cité en 1323, disparition ?
L’actuel hôpital Saint-Jacques fut nommé ainsi en l’an 2000 en souvenir de cet ancien
hôpital.

Sand
Champs :
Evoqué en 1309, un demi acre sur le champs de saint Jacques (ein 1/2 ager uf sant
Jacobisacker).

Schierrhoffen
Eglise paroissiale Saint-Jacques :
Déjà citée en 1294, probablement détruite à la Révolution.

Soultz Haut-Rhin
Eglise Saint-Maurice :
Vicariat à saint Jacques cité dès 1394.
Abbaye cistercienne :
Autel à l’apôtre saint Jacques consacré en même temps que l’église de l’abbaye par l’évêque
de Bâle le 16 octobre 1346, disparition ?

Uhlwiller
Pèlerinage expiatoire :
Assassinat de l’abbé de l’abbaye de Neubourg le 3 janvier 1334, par cinq paysans d’Uhlwiller
et de Neubourg pour un différent portant sur la propriété d’un bien. Ils furent condamnés à
faire le pèlerinage à Compostelle et furent bannis du pays. De plus tous les hommes de plus
de 20 ans des deux villages durent d’aller tous les ans le dimanche après carnaval, nu-tête et
nu-pieds en chemise de pénitence à la cathédrale Strasbourg et y offrir un cierge.

Wattwiller
Eglise Saint-Jean-Baptiste :
Prébende en 1464 à l’autel de saint Jacques (aussi à saint Michel).

Wegscheid
Mine :
Début d’une galerie, longue de quelques mètres seulement, dédiée à saint Jacques au 1er
quart du XV°, pas de raison connue pour cette dédicace.

Weinbourg
Eglise paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur :
Etait sur le côté nord du vallon, passât à la Réforme en 1556, devint simultanée en 1682 et
fut démolie en 1830. Ne subsiste qu’un tas de pierres à côté du cimetière.

Wittenheim
Couvent de Schönensteinbach :
Prières dédiées (Gebetsübungen) en 1138 à saint Jacques-le-Majeur (et autres).
Le couvent fut vendu comme bien national en 1796.