Sélectionner une page

Colmar

Plan : Accueil | Projets | Colmar

 Eglise Saint – Martin

 Chapelle nord, une Sainte Cène de 1881 réalisée par les établissements Klem, saint-Jacques est probablement celui encapuchonné à gauche, représentation non rare en Espagne. Une Cène identique est visible à l’église Saint-Léger de Munster.

 Statue de saint Jacques à gauche dans le chœur par H.
Waderé vers 1910

 Musée Unterlinden

 C’est un ancien couvent des dominicaines du XIII°, son église fut consacrée par Albert-leGrand en 1269. Elle comportait un autel consacré à Saint-Jacques, le couvent fut fermé en 1792 et transformé en musée en 1849.

 Retable d’Issenheim.
Le Saint-Jacques de la prédelle de la deuxième ouverture, par Nicolas de Haguenau vers 1515, il est accompagné à droite par Saint Jude-Thaddée et Saint Simon.

 Saint-Jacques couronnant deux pèlerins (vers 1500) proviendrait de l’ancien hôpital de Gueberschwihr. Au XIX° il fut placé dans un petit retable.

 Sculpture de saint Jacques couronnant un pèlerin, elle daterait du début du XVI°, elle aurait été façonnée dans l’atelier bâlois des Guntersumer et proviendrait de Gueberschwihr , ou de l’ancienne nef de l’église Saint-Pantaléon détruite au XIX°, ou d’une hypothétique chapelle Saint-Jacques, attestée au XIV°, mais dont le lieu n’est pas connu.

 

Gravure (sur plaque d’or vers 1485) d’un reliquaire provenant de la paroisse de SaintHippolyte (68) Saint-Jacques est au centre, il est inspiré de Schongauer, voir ci-dessous.

 Gravure originale de Martin Schongauer vers 1480

 Statue de 1520/25, l’apôtre tient un évangile dans la main droite et la main gauche semble avoir tenue un bourdon. Provenance : du Rhin supérieur.

 Eglise des Dominicains

 Vitrail de Saint-Jacques avec l’épée et livre à côté du vitrail de Saint-André.

 Vitrail de Saint-Jacques entre ceux de
Saint-Pierre et Saint-Thomas

 Maison du pèlerin

 La maison « Au Pèlerin », située au 25a Grand ‘Rue.

 Ancienne auberge « Zum Pilger » (au pèlerin).

L’enseigne côté Grand’Rue, remarquez la
faute d’orthographe : le « é » au lieu du « è ».

 Détail de la fresque au-dessus de la porte

Photos : Bernard DENNER

PDF